L’ENTRETIEN DU DIMANCHE SUR EDEN TV, DAVID HOUINSA PORTE L’UP-R

 _L’Union Progressiste le Renouveau est un parti de discipline_

Ce dimanche 20 Août 2023, sur EDEN télévision, l’honorable David Godonou HOUINSA, deuxième Secrétaire au sein du parlement 9ème législature et Secrétaire général adjoint du parti de l’Union Progressiste le Renouveau, a répondu aux questions du journaliste Donklam ABALO. L’émission Entretien du dimanche a en effet pris en compte l’actualité de la vie politique au sein du parti et du parlement béninois. Un tour d’horizon a été également fait sur la crise sociopolitique du Niger. Pendant près d’une heure de temps l’invité de Donklam ABALO s’est montré connaisseur du parti dont il porte les couleurs.  » Le 08 janvier nous sommes allés aux élections et nous nous en sommes sortis avec 53 députés sur 109. Ce qui montre à suffisance la place de l’Union Progressiste le Renouveau sur l’échiquier politique national. Ces événements nous amènent à nous repenser sur les statuts qui sont les documents fondamentaux du parti. La vie d’un parti est géré par plusieurs organes et chaque organe a ses attributions. Nous avons procédé à l’amélioration du parti. Nous avons procédé à la modification des statuts et ensuite installé les organes centraux du parti  » Le Président DJOGBENOU est légitimement investi comme Président de l’Union Progressiste le Renouveau ».

  Au sujet de la vie du parti au sein du parlement, l’honorable David HOUINSA a insisté sur la pratique et le respect des textes qui régissent le bon fonctionnement et le bien vivre à l’Assemblée nationale.  » À L’Assemblée nationale, on ne fait pas ce qu’on veut. On fait ce que prévoient les textes. Au niveau des configurations, les démocrates sont représentés. Et la contribution de la 8ème législature quoi qu’on dise, a permis au gouvernement d’opérer des changements structurels importants pour le développement de notre pays. Si vous pensez qu’il y a eu des lois votées qui ne sont pas bonnes, c’est sûr qu’elles vont revenir. Et c’est celui qui ne fait rien qui ne se trompe pas. Celui qui fait quelque chose peut se tromper et revoir. Nous travaillons très bien à l’Assemblée et les démocrates sont dans leurs rôles en étant de la minorité. La vitalité de la démocratie se vit à travers les débats contradictoires et c’est cela que nous vivons actuellement. Des questions orales comme écrites adressées au gouvernement. Et qui permettent de comprendre plusieurs choses ».

Face aux caméras David HOUINSA a abordé l’actualité au Niger.  » La crise politique au Niger est une crise qu’on pourrait considérer comme dommageable pour l’évolution du système démocratique dans notre sous région. J’estime que c’est le dialogue et la diplomatie qu’on doit privilégier. La preuve, la réunion du 10 Août des Chefs d’États bien qu’ils aient maintenus les sanctions, ils ont décidé d’engager les discussions. L’interpellation du gouvernement des démocrates à ce propos est juste. Pour ce que je sais, l’assemblée n’est pas encore saisi du dossier. Alors la loi dit que le Bénin ne peut s’engager dans un conflit ou une guerre s’il ne passe à l’Assemblée nationale. Le Président de la république le sait et de toute évidence il est censé le faire. Il respecte la constitution et quelque chose doit être fait il le fera selon les règles constitutionnelles. Et la question de rapatrier les ressortissants béninois qui se retrouvent au Niger, je crois que c’est aller vite en besogne. Le Bénin c’est comme le Niger et le Niger est comme le Bénin. Nous sommes concernés. Et donc je le répète il faut engager la voie diplomatique. « 
  Pour finir, David HOUINSA a fini par parler des rapports de l’Union Progressiste le Renouveau et les autres formations politiques et les relations diplomatiques du chef de l’état. « 
  Ce fut une enrichissante émission politique pour l’Union Progressiste le Renouveau mais également pour la compréhension de la population sur les différents sujets abordés.

Romaric Jesugo GBENOU13:59

Red Heart

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *