Défaut des feux tricolores au carrefour Pharmacie Gbodjè

Par Mathieu MIDINGOYI

Contournement et traversée difficile au grand carrefour de pharmacie Gbodjè, à jour très exactement le directeur des services techniques de la ville de Porto-Novo ?
Cette question mérite d’être posée pour la simple raison que depuis plusieurs années que les feux tricolores qui régule la circulation se sont endommagés, plusieurs voix se sont levées pour attirer l’attention du conseil municipal de Porto-Novo à travers la DST de la ville pour que quelque chose soit faite. Mais décidément. Le carrefour de la pharmacie Gbodjè est toujours resté sans une régulation de la circulation. Entre mauvaise foi ou fuite de responsabilité, difficile de le dire. Alors que l’installation est restée, chacun doit se débrouiller pour sauver sa tête à ce giratoire qui n’est pas des moindres à Porto-Novo. De Provence de Djegan-Kpèvi où du cimetière Danto, alors que ces deux sorties précitées sont en plein chantier, il est difficile de s’en sortir surtout à certains moments où les motos doivent rivaliser avec les véhicules tous étant pressé.
La direction des services techniques de la ville de Porto-Novo doit se saisir du dossier et trouver une solution définitive à cette situation au carrefour pharmacie Gbodjè car il ne sert à rien d’attendre un danger avant de vouloir jouer au sapeurs pompiers. Il serait déjà trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *